Le Blog de Zanzi

Dernières explorations

Je suis un artisan de la communication

19.11.2014.
Publié le 5 février 2014

Free-lance vs agence ?

Lors du dernier atelier du 18/20 de l’ Apacom, à Bordeaux, nous étions un certain nombre de travailleurs indépendants à échanger sur le thème du travail collectif. En effet, nous sommes tous amenés à collaborer avec d’autres personnes autour d’un même projet. Comment concilier les attentes de chacun ? Existe-t-il des méthodes pour favoriser les relations interpersonnelles ?

Sous la houlette d’Irina Dobre qui animait l’atelier,  les débats ont très vite porté sur les relations clients/prestataires : pas toujours facile dans nos métiers de délimiter les contours d’une mission, de faire respecter les délais ou définir un prix… Débats également sur la plus-value des indépendants face aux grosses structures. Didier Rigaud a séduit tout le monde avec son concept « d’artisan de la communication » : un intervenant qui offre à ses clients  une relation de proximité, une réponse plus personnalisée, qui a le choix de compter ou de ne pas compter son temps sans avoir trop la pression de frais fixes élevés, et dont la grande force reste les relations humaines.

Néanmoins, il serait stérile d’en rester à l’opposition indépendant/agence. Si cette position se comprend mieux lorsqu’on est conseil en communication et travailleur indépendant, elle n’a pas de sens pour nous autres, rédacteurs. Par définition, nous collaborons régulièrement avec les agences qui n’ont pas de concepteur-rédacteur intégré ou qui souhaitent renforcer ponctuellement leurs compétences internes. Et nous travaillons également en direct avec des clients, sans intermédiaire.

Les deux cas nous intéressent car effectivement, la gestion d’un client n’est pas toujours un long fleuve tranquille : avoir une agence  qui prend justement cette gestion en charge est assez confortable, et nous permet de concentrer notre temps passé sur la production éditoriale. Par ailleurs, travailler en direct avec un annonceur nous oblige à développer souplesse et relations humaines. Le contact commercial est toujours enrichissant et source d’innovation !

Par contre, et c’est bien l’idée de l’artisan de la communication, quel que soit le cadre de collaboration, avec une agence ou en direct : oui nous sommes toujours réactifs ; oui, nous sommes très impliqués ; oui, nous cultivons la proximité…même à distance ! Nos clients parisiens nous voient régulièrement -car le mail a des limites relationnelles- , nos clients marseillais aussi, et nous nous déplaçons régulièrement dans toute l’Aquitaine et en Poitou-Charentes. Avec pour seule trousse à outil notre plume/clavier et notre capacité à nous imprégner de chaque sujet. Une dernière affirmation pour la route : oui, nous sommes fiers de notre travail !

Claire Goutines et Frédéric Huet

Cabinet de rédaction Zanzibar

Author: