Le Blog de Zanzi

Dernières explorations

Quel point commun entre un livre et un poisson ? L’innovation…

11.11.2014.
Publié le 19 novembre 2013

Conférence et débats ce matin 19 novembre organisés par le Medef Gironde dans les salons de la librairie Mollat, à Bordeaux. Trois entreprises présentes, trois secteurs d’activités totalement différents et pourtant une démarche commune, celle d’avoir su innover en apportant un autre service.

Claire Goutines, rédactrice Zanzibar, y était, et pour cause : nous venons de terminer la rédaction d’un site très complet sur l’innovation pour les TPE et PME en Poitou-Charentes. Donc l’innovation, on connait et l’on sait à quel point c’est un facteur essentiel de pérennité pour l’entreprise.

Effectivement, entre le site web juste rédigé et les propos de ce matin, nous retrouvons les mêmes leviers de réussite :

. L’innovation passe souvent par le capital immatériel de l’entreprise : l’organisation, les ressources humaines, la relation client…

. Pour trouver des idées : remettre au goût du jour la boite à idées, garder les yeux ouverts sur l’extérieur, favoriser la création collective notamment par la formation,

. Mener une démarche de veille active et permanente

. Transformer une contrainte en opportunité.

1er cas exposé, celui de la librairie Mollat, première librairie indépendante française, avec plus de 100 employés, et une surface de vente en centre-ville à donner le vertige. Une notoriété et un emplacement hors pair, certes, mais un métier vieillissant, un secteur très réglementé en terme de prix, des mastodontes numériques en face. Dans leur cas, la contrainte fut celle des travaux du tram, anticipée par Denis Mollat qui se lance alors dans l’aventure du e-commerce en 2001. Exemplaire, le site est alimenté par les libraires eux-mêmes : photos, vidéos, blog, restitutions audio des conférences… avec en prime la possibilité de recevoir le livre en paquet-cadeau, aussi beau qu’à la boutique. Quant aux 50 libraires présents dans l’espace de vente, ils sont incités à créer et lancer des projets qu’ils portent ensuite avec enthousiasme.

Après la culture, le domaine technique avec la société e-Device, spécialisée dans les équipements de télécommunications et transmissions de données. Pour sortir de la spirale « innovation technologique », e-Device a choisi d’adjoindre des services à ses boitiers, et est devenue ainsi  leader dans la connectivité relative à la santé. Le plus : ces services e-santé sont récurrents, sous forme d’abonnements, et procurent donc une visibilité appréciable à l’entreprise…

Enfin, l’exemple le plus curieux de la matinée fut celui de la nouvelle enseigne Marée Bleue. Une poissonnerie implantée à Yvrac, sans aucun code normalement visible dans une poissonnerie : pas de filet de pêche, ni de couleur bleue, mais un orange bien vif et plus de 300 m² d’étal. « Ici, affirme Serge Roque, nous sommes dans une relation content/content. Le personnel a le sourire, le client repart avec le sourire. Pour recruter, nous avons privilégié le savoir-être et tous les vendeurs ont eu une formation sur nos critères d’exigence : manipuler le poisson d’une certaine manière, accueillir, plaisanter. »  Ayant placé le client au cœur de l’action, Monsieur Roque multiplie les sollicitations : jeux-concours, dégustations, rayon traiteur gastronomique  dont les plats sont réalisés par un chef formé dans les plus grands restaurants.

Des exemples qui distillent de l’optimisme et montrent des entrepreneurs positifs. On aime !

Author: