Le Blog de Zanzi

Dernières explorations

Super rédacteur et super communicant

19.11.2014.
Publié le 4 juillet 2014

Le 3 juillet avait lieu à Bordeaux la nuit de la Com’, organisée par l’Apacom, l’association des communicants d’Aquitaine. Une bonne occasion pour croiser et retrouver une fois par an des personnes qu’on ne voit pas forcément ailleurs. annonceurs, agences, free-lance, écoles… tous les acteurs de la communication bordelaise et girondine étaient là, heureux de se retrouver dans le merveilleux cadre du Château Grattequina, face à la Garonne.

Les gentils organisateurs avaient décidé de corser un peu la soirée en fixant un dress-code : « venez en supercommunicant …  » Zut alors, comment s’en sortir pour être à la hauteur de la réputation créative des rédacteurs Zanzibar ? Se changer en pigeon voyageur ? Génial mais pas facile à réaliser… Porter un mur de post-it ? Pas mal… Se mettre des fils partout, une souris, des câbles : non ça fait super connecté, pas super communicant. Confectionner une veste avec des dizaines de cartes de visite ? Trop BNI, trop commercial, non.

Au final ce sera habillée en blanc et rose avec des ailes blanches dans le dos et un panneau autour du cou que Claire Goutines défendra les couleurs Zanzibar : L’Ange de rédaction proposait aux participants un espace d’expression libre sur son panneau en bandoulière. Petits mots gentils ,compliments, un numéro de portable, des cartes de visite… autant de signes récoltés au cours de la soirée, mais aussi beaucoup de sourires. Il faut dire -et c’est un regret- que peu de participants avaient joué le jeu et forcément, ceux qui étaient déguisés se remarquaient bien et déclenchaient des réactions sympathiques.

 

Et au final, pourquoi des supercommunicants ? Réponse de Mme la Présidente de l’Apacom, Béatrice Vendeaud : parce qu’en 20 ans, la communication est passée du cromalin au numérique et à chaque fois, les communicants se sont adaptés avec brio. On ne le dira pas ici, mais certains ont débuté leur carrière de concepteur-rédacteur avec un fax (voire un telex et un minitel !) et de la photocompo. Alors oui, Béatrice, merci pour cet hommage rendu à la profession et nous sommes super battants pour continuer à aiguiser notre plume.

Author: